Nos enfants, ces rebelles

23 November 2016

Nos enfants, ces rebelles

 

On a tous imaginé que lorsqu’on serait parents, on aurait une espèce d’autorité naturelle. Qu’il nous suffirait de hausser légèrement le ton pour qu’il obéisse comme un enfant modèle.

Ok, on s'est trompé. Passé l’âge tranquille mignon mignon du bébé qui vous regarde avec un amour infini, il comprend qu’il peut dire non et faire toute sorte de bêtises très drôles. Comme dérouler l’intégralité du sopalin par exemple. Ou dessiner sur les murs, jeter le téléphone dans les toilettes, vider un paquet de riz sur le sol... Par exemple.

Résultat, on s’énerve (trop), on crie (fort), on tente de reprendre son calme (ou pas)... On se met à compter: “A trois je me fâche! 1 (Il ne va quand même pas remettre ses doigts dans la prise là?!)... 2 (Il recommence j’y crois pas)... 2 et demi… 2 trois-quart…” bref, arrivé à trois, on a l'air con, on ne sais jamais quoi faire...

 On essaie même de faire comme Super Nanny à la télé, en se mettant à sa hauteur et en lui parlant d’une voix ferme. Et bien non. Force est de constater que ça ne marche pas. Pire, il nous lance un rire diabolique en pleine face. Alors que le ton est monté d’un cran, qu’on est rouge de colère, lui se marre comme un goret et court partout.

Tiens, ce serait peut-être le moment de tester ce cours de yoga en bas de la maison, non? Ah oui non zut, c’est vrai, pas le temps en fait. Tant pis, on réessaiera Super Nanny la prochaine fois.

T.L.F



2 Responses

Aurelie
Aurelie

December 05, 2016

Haha ça me rappelle trop de gens bizarrement ? ma maman y compris #faitesdesgosses

Nicolas
Nicolas

November 22, 2016

Ahah! C’est tellement ça ?

Laisser un commentaire

Comments will be approved before showing up.